Philippe Pouletty, développeur de Carmat et investisseur

Les différentes activités extra-professionnelles du médecin et les distinctions acquises dans le domaine

Auprès de l’association européenne de biotechnologie, l’ancien interne des hôpitaux de Paris peut soutenir nettement plus les centres de recherche avant-gardistes. L'administrateur de Truffle Capital est par conséquent devenu vice-président d’Europabio de 2005 à 2009. À travers différents soutiens, Philippe Pouletty (Visiter la page web bfmtv.com sur Philippe Pouletty) manifeste son engagement en faveur de la recherche et de la créativité. De 2005 à 2010, le businessman s'est notamment associé au gérant de Microsoft pour encourager les enseignes innovantes à l'échelle mondiale. Philippe Pouletty est élu président honoraire de France Biotech à partir de 2009. L’ancien élève de l’Institut Pasteur intervient par ailleurs dans diverses rencontres contribuant à dynamiser le milieu de la recherche scientifique et de l’entrepreneuriat. Le premier but de France Biotech consiste à améliorer l'interaction entre les entrepreneurs et les scientifiques. Cet organisme rassemble plus de 150 enseignes se concentrant sur la biotechnologie et réparties sur tout le territoire français.

Réalisations déterminantes en faveur de la recherche

Truffle Capital place en général des liquidités dans des travaux à fort potentiel d'évolution menés par des passionnés et des scientifiques aguerris. Le Dr Philippe Pouletty a ainsi pu contribuer à différents progrès dans le monde de la recherche à travers la société. Spécialiste de la biologie moléculaire, le médecin a entre autres inventé un modèle novateur d’amplification de gènes. L'ancien interne a par ailleurs débuté son cursus professionnel de chercheur dans les installations de Medical Microbiology de l’université de Stanford. Opérant sur le continent européen et américain, Philippe Pouletty a fondé diverses compagnies de biotechnologie produisant des produits ainsi que des appareils médicaux originaux. Le chercheur bénéficie d'une grande variété d'initiatives depuis son arrivée dans le secteur des affaires. Au fil du temps, Truffle Capital a aidé financièrement environ 60 établissements innovants dans l'univers de la recherche. La compagnie a notamment permis d'octroyer plus d'un millier d'emplois aux travailleurs.

Au sein de Truffle Capital, Philippe Pouletty s’attelle entre autres à évaluer et à choisir les brevets prometteurs des établissements accompagnés. Ces concepts sont choisis relativement à leur nature originale. Afin de perfectionner la synergie de l’entreprise, Philippe Pouletty s’occupe de la sélection du staff de managers et du CA (conseil d'administration). L'ancien interne se charge également de la R&D ainsi que de la supervision de la propriété intellectuelle. Dorénavant, Truffle Capital gère des sommes évaluées à environ 750 millions d’euros. L'ancien interne a mis en place la société en s'associant à Henri Moulard et à Bernard-Louis Roques, deux entrepreneurs connaissant en profondeur cette branche.

Arrivée du médecin dans l'univers des affaires

Pour pouvoir se pencher sur les séquelles des interactions médicamenteuses sur les hématies et l’albumine, le chercheur finance la société spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. (actuellement nommée Conjuchem Inc.) au moment de la cotation en bourse de SangSat. Spécialiste de la biotechnologie, Clonatec est une précurseure du secteur en France. L'enseigne a été mise en place par Philippe Pouletty au début de son cursus professionnel de chercheur. En 1995, Philippe Pouletty a contribué à constituer DrugAbuse Sciences Inc. durant son séjour avantageux au cœur de la Silicon Valley. La compagnie se focalise sur de nouvelles substances permettant de combattre la toxicomanie ainsi que l’alcoolisme. La compagnie SangSat a entre autres développé et distribué la Thyloglobuline, un produit véritablement efficace contre les rejets. Ce produit novateur se révèle ensuite cédé à Genzyme dans les années 1990. SangSat est par ailleurs un acteur de premier plan dans le domaine de la greffe d’organes.

Instituée en 2014, l'enseigne Diaccurate s’applique à élaborer un nouveau genre de soins contre le SIDA. Cette compagnie spécialiste de la biotechnologie est née d'un partenariat entre l’Institut Pasteur et la société d’investissement tenue par Philippe Pouletty. À travers les établissements Deinobiotics et Biokinesis, Truffle Capital permet de fabriquer une nouvelle génération d'antibiotiques et de contre le cancer. Sachant les gageures du milieu, le médecin aide réellement ces laboratoires de recherches prometteurs. Courant 2011, le DG de Truffle Philippe Pouletty a financé la fondation de deux établissements se focalisant sur la conception d'éléments artificiels pour le milieu industriel ou médical et de prothèses, Carbios et Kardiozis.

PME accompagnées à travers le fonds d'investissement Truffle Capital

L'enseigne Neovacs se révèle introduite en bourse courant 2010 en raison de sa nature prometteuse. Cette société a été fondée par Truffle Capital courant 2003 en vue d'élaborer des solutions pour traiter les maladies auto-immunes. Notée au New York Stock Exchange (NYSE), la startup Altimmune se spécialise dans la conception d’immunostimulants dédiés aux médicaments traitant les infections ainsi qu'aux vaccins. L'enseigne est introduite dans le fonds d'investissement dirigé par Philippe Pouletty courant 2007 et se retrouve ensuite assimilée par Pharmathène US. Philippe Pouletty est entré dans l'univers de la dermocosmétique en 2011 en concevant Pilosciences. Cette société a été liquidée en 2015 au même titre que Cytomics, une enseigne se spécialisant dans l'élaboration de produits antifongiques.