Abilio Diniz veut monter au capital de Carrefour - Capital.fr

Abilio Diniz veut monter au capital de Carrefour   - Capital.fr

Au milieu des années 90, Abilio Diniz (http://www.capital.fr/bourse/actualites/abilio-diniz-veut-monter-au-capital-de-carrefour-1110704) ouvre le capital du Grupo Pão de Açúcar. Le groupe devient le leader de la commercialisation dans le pays après qu'il ait débuté une période d'achats de sociétés. Un rapprochement commercial et financier est opéré entre Casino et le Grupo Pão de Açúcar à la fin des années 90. Durant de la présidentielle de 1989, le chef d'entreprise est pris en otage. Libéré après une semaine de captivité, il sera marqué à vie par cette événement. Le le groupe d'Abilio Diniz affronte d'importantes difficultés financières au début des années 1990, en pleine crise économique.

Abilio Diniz est né en 1936 au Brésil. Il s’est initié aux arts martiaux pour ne plus être un souffre-douleur. Dans son enfance, Abilio Diniz est victime de la méchanceté des enfants du quartier où il vit.

Abilio Diniz est personne attachée aux valeurs : le sport, la famille,etc.

Les valeurs familiales sont primordiales pour Abilio Diniz, qui a eu 6 enfants. Défendant le contentement et la stimulation des équipes dans l’entreprise, le "capitalisme responsable" consiste en un courant lancé aux USA auquel appartient l'entrepreneur. Sous sa houlette, des salles de fitness sont bâties dans les hypermarchés GPA et des programmes financés par le groupe encourageant son équipe à participer aux courses sont déployés. C'est un fait avéré : il est intimement convaincu des bénéfices du sport. Dans le football, Abilio Diniz fait partie du groupe de consultation du club de football de São Paulo et il a créé le groupe de football d’Audax, destiné à détecter les jeunes talents.

Selon le magazine "Forbes", la fortune d’Abilio Diniz est estimée à environ 3,7 milliards de dollars et fait de lui la 10e fortune du sous-continent brésilien. Parmi les 100 personnages ayant le plus d'influence dans le pays, on trouve l'entrepreneur, selon l’hebdomadaire brésilien "Epoca". Au Brésil, l'une des personnes les plus fascinantes est l'homme d'affaires. Abilio Diniz est devenu l’un des hommes les plus puissants du Brésil.

Abilio Diniz, une volonté permanente d'investir

Péninsula porte sa participation à douze pour cent du capital de la filiale brésilienne de Carrefour mi-2015. A travers le fonds Peninsula, Abilio Diniz détient de ce fait 2 sièges au conseil d’administration. Il retrouve le milieu de la distribution brésilienne, à presque 80 printemps et en compagnie d'un partenaire de premier plan. La société d’investissement Peninsula, fondée par la famille Diniz, annonce fin 2014 l'acquisition de 10 pour cent du capital de la filiale brésilienne de Carrefour. Depuis son départ de Grupo Pão de Açúcar, Abilio Diniz consacre son temps à BRF et cherche de nouvelles perspectives d’investissement.

En septembre 2013, un accord à l'amiable signé avec le groupe Casino donne la possibilité à Abilio Diniz de mettre fin à clause de non-concurrence et de pouvoir envisager des investissements dans n’importe quel secteur économique. GPA fait face à la concurrence de Carrefour sur ses terres brésiliennes. Le groupe Pão de Açúcar reconquiert son équilibre financier juste après la crise économique et commence à discuter de rapprochement avec Casino. Casino contrôle GPA dès 2012. C’est la désunion puis quelques mois plus tard le départ d’Abilio Diniz de la présidence du conseil d’administration.